jeudi 8 janvier 2015

Jonzac : "Nous sommes Charlie"

A Jonzac, comme dans toutes les communes de France, de nombreuses personnes ont participé à la cérémonie organisée à midi en hommage aux victimes du journal Charlie Hebdo, contre la violence et pour la liberté de la presse.
Réunie sur la place du château, la foule est descendue en cortège pour se recueillir devant la statue de la République. Nol, président d'Humour et Vigne, et les membres de cette association ont distribué des crayons au souvenir de Charb, Cabu, Wolinski, Tignous (venu à Jonzac) et Honoré, les cinq dessinateurs tués dans l'attentat.
Lors de la minute de silence, le public a levé ces crayons qui symbolisent la volonté de décrire et d'écrire l'actualité sans crainte et sans chaîne. L'ambiance était lourde de tristesse. Après avoir lancé "aux armes citoyens" - ce qui voulait dire que les crayons triompheront de la brutalité et de la peur - Nol et Pierre Buchet invitèrent les participants à déposer ce bel outil d'expression au pied de Marianne.
• Une seconde cérémonie du souvenir est organisée samedi matin à partir de 11 h place de la République.
Le cortège se rend place de la République
Nol distribue des crayons
Une cérémonie émouvante à laquelle participaient Corinne Imbert, sénatrice et Claude Belot, maire de Jonzac

Nous sommes Charlie
Un crayon pour la liberté d'expression

Lors du festival Humour et Vigne, de nombreux dessinateurs de presse viennent à Jonzac. Parmi eux, Tignous.
Les crayons déposés au pied de Marianne en souvenir des victimes de Charlie Hebdo

Que ces photos restent dans nos cœurs comme le symbole de la lutte contre la barbarie

2 commentaires:

Philippe Dupuy a dit…

Espérons que cette manifestation restera une manifestation d'initiative populaire et que les "politiques" ne viendront pas se hausser du col pour récupérer l'émotion légitime des citoyens comme cela se voit déjà au niveau national.

Jean-Paul Négrel a dit…

LA LIBERTE D'EXPRESSION ? Usons-en et abusons-en sur ce blog et ailleurs, sans haine et sans crainte!
Et comme le dit Mr Dupuy, restons vigilants à propos de certaines récupérations habituelles de la part de nos "politiques" toujours à l'affût...

JP Négrel
la-cagouille-libre.fr