dimanche 11 janvier 2015

Saintes : 3500 personnes rendent
hommage aux victimes des attentats

A l'appel de la mairie de Saintes et la Communauté d'agglomération, une cérémonie en hommage aux victimes des attentats perpétrés cette semaine s'est déroulée dimanche matin sur la place Bassompierre, autour de l'arc de Germanicus. 3500 personnes ont participé à ce rassemblement, vibrant appel pour la liberté de la presse et contre toutes formes de violence. Chacun est venu avec sa pancarte « je suis Charlie » ou « nous sommes Charlie», d'autres inscriptions et bien sûr des dessins et des crayons qui constituent les meilleures armes contre les excès qui entachent le monde.
Jean-Philippe Machon, maire, a demandé à la foule d'observer une minute de silence, suivie d'applaudissements. Les mémoires de Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, les cinq dessinateurs tués dans la fusillade, et des autres disparus se dessinaient en filigrane. L'ambiance était lourde d'émotion. La Marseillaise clôtura cette rencontre ainsi que des chants entonnés par nos amis Anglais.

Depuis mercredi soir, plusieurs manifestations ont eu lieu dans la cité santone. La seule chose qui demeure une lueur d'espoir dans cette semaine sans lumière, c'est que des milliers de personnes se sentent concernées, révoltées et s'associent à toutes les marches de protestation en France. Elles viennent même du monde entier pour y participer.
Puissions-nous continuer à défendre les valeurs qui nous permettent de vivre ensemble, l'amour de la vie, le respect des êtres humains, la liberté et la fraternité.

3500 personnes réunies Place Bassompierre

Au centre, Jean Philippe Machon, président de la CDA


 

Le premier magistrat demande une minute de silence







Des lecteurs rendent hommage à Charlie Hebdo

Des chants pour alléger la peine

Le crayon, l'arme de la dérision
La mairie de Saintes a apposé sur ses grilles "Nous sommes Charlie"

Aucun commentaire: