mardi 25 avril 2017

Richard Ballard : le regard d'un Britannique sur la ville de Jonzac

Richard Ballard est un homme étonnant, ancien pasteur et professeur d'université en Grande Bretagne. Haut en couleurs assorti d'un regard bleu, il s'est installé en Saintonge où il s'est d'abord intéressé à la Révolution en Charente-Maritime (avec parution d'un ouvrage distingué par l'Académie de Saintonge) avant de donner libre cours à sa passion pour la peinture. 

Le chemin de ronde de Jonzac

Au printemps dernier, il a "offert" à la ville de Jonzac un livre illustrant ses principaux monuments. Préfacé par le maire, il raconte l'ancienne ville des Sainte-Maure perçue à travers le regard d'un étranger "conquis". L'objectif est d'inciter le touriste à y faire des balades.

La gare de Jonzac, chère à Jean-Claude Arrivé !
Cette implication valait bien une conférence qu'il a donnée récemment à la médiathèque. C'est ainsi que le public a savouré les nombreuses anecdotes qu'il a recueillies sur cette ville où il réside après avoir vécu du côté de Crazannes. Chaque édifice dessiné est l'occasion d'une évocation historique, du château primitif qui était près de l'actuel chemin de ronde, ruiné par la Guerre de Cent Ans, à l'actuelle demeure construite au milieu du XVe siècle sur le piton rocheux, des Carmes au marché couvert, des galeries noires à la rue de Champagnac... Jonzac recèle bien des secrets. Et, drôlerie de l'histoire, les Anglais et les Français s'y sont côtoyés dans les siècles passés, y rencontrant des fortunes diverses !
Par un style "very british" à la fois précis et chargé d'humour, Richard Ballard a passionné l'auditoire.

Richard Ballard et sa talentueuse traductrice
Ce charmant guide de promenade est en vente à l'office de tourisme.

A souligner l'excellente orginsation de la médiathèque


Richard Ballard : « je porte un nom français. Je suppose que mes ancêtres protestants ont été mis à la porte du royaume de France ! »


Séance de dédicaces

Plantes des marais : jeu de piste à la cité de l'huître

La Cité de l’Huître, pôle découverte renommé de la Charente-Maritime, offre un autre regard sur l’ostréiculture, au cœur du marais Marennes-Oléron, en proposant des animations destinées à divertir et intéresser petits et grands. 

   
• LES RENDEZ-VOUS DU MOIS DE MAI DE LA CITÉ DE L’HUÎTRE
Au mois de mai, la Cité de l’Huître accueille les visiteurs du mercredi au dimanche de 10 h 30 à 19 h et est ouverte les lundis 1er et 8 mai.
Fermeture de la billetterie 1h15 avant la fermeture du site, animations incluses dans le billet d'entrée.

■ DES ARTS PLASTIQUES

Rencontre d’artistes dimanche 7 mai
. La Cité de l’Huître ouvre ses portes au dessin ! Les élèves de la "Route à Croquer", installés sur le ponton de l’Aventure de l’Huître, s’inspireront des lignes du marais pour réaliser leurs œuvres. Un rendez-vous à ne pas manquer pour les voir travailler et donner vie à leurs créations !
 À partir de 16 h 30, initiation à l’art de croquer.
 Artistes présents dès 10 h 30
. À l’aventure de l’huître

■ DES ANIMATIONS PHARES
Jeu de piste floristique lundi 1er mai dénicher et reconnaître les plantes du marais. Il faut faire appel à son sens de l'observation pour marquer un maximum de points et parvenir au bout de cette animation où la nature est reine !
 Durant la visite de la cabane des claires à 17h sur inscription à la Cabane des Claires
• Cours de cuisine d’huîtres - Samedi 13 mai
Le Chef de cuisine de la Cité de l’Huître, Thierry Pelletier, livrera ses secrets pour apprendre à cuisiner les huîtres. Les visiteurs préparent eux-mêmes 3 huîtres chaudes !
 À partir de 16 h dans la cuisine pédagogique de la Cabane des Claires
Sur réservation au 05 46 36 78 98

■ À NOTER À L'AGENDA DU MOIS DE JUIN
 : Balade gourmande théâtralisée avec Bilout mardi 13 mai

ET TOUT AU LONG DE LA SAISON...
■ LES ANIMATIONS
 
Ouverture des huîtres
. Initiation à l’ouverture et dégustation de 2 huîtres. Atelier pédagogique et sans danger. Tous les jours à 11 h 30 et à 15 h 45
Les huîtres chaudes . Démonstration de cuisine et dégustation. Tous les jours à 16 h
Visite animée de la Cabane des Claires, authentique ferme ostréicole. Tous les jours à partir de 14 h 30

■ À DÉCOUVRIR ...
LE NOUVEAU FILM : LA "VIE DU MARAIS"
Écouter, regarder, voir et comprendre le marais de la Seudre, c'est ce que propose ce film. Des hommes et des femmes passionnés qui y cultivent chaque jour des produits d’exception : de la salicorne, du sel, des crevettes, des palourdes ou encore de la pousse en claire dans la cabane rouge.

• TARIFS, RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS
LA CITÉ DE L’HUÎTRE

Chenal de la Cayenne - 17320 Marennes 05 46 36 78 98
infos@cite-huitre.com www.cite-huitre.com

Paléosite de Saint-Césaire : que mangaient les hommes préhistoriques ?

Situé sur le lieu même de la découverte de Pierrette, une néandertalienne retrouvée en 1979, le Paléosite propose des ateliers et des animations inédites pour une immersion totale de ses visiteurs dans le monde totale de ses visiteurs de Néandertal. 


LES RENDEZ-VOUS DU MOIS DE MAI 2017 DU PALÉOSITE
Au mois de mai, le Paléosite est ouvert du mercredi au dimanche et les jours fériés de 10 h 30 à 19 h. Son restaurant, "La Broche à Pierrot" est ouvert le week-end et les jours fériés à partir de 12 h. Animations incluses dans le billet d'entrée.

■ CYCLE DE CONFÉRENCES "LES RENCONTRES DE SAINT-CÉSAIRE"

Vendredi 12 mai à 19 h Stéphanie Roumegous, historienne de l'art et guide conférencier, animera une conférence sur le thème de l'alimentation et la cuisine néolithique, exceptionnellement suivie d'une dégustation de produits utilisés en cuisine au Néolithique (plantes, baies, champignons, miel, insectes, et autres gourmandises).
 La conférence est gratuite et suivie d’un repas convivial au restaurant "La Broche à Pierrot" (16€/personnes-menu unique).
Conférence et repas sur réservation

■ ANIMATIONS PRÉHISTORIQUES
Tous les jours de 11 h à 17 h 45. 
Faire un saut dans le temps et se glisser dans la peau de Neandertal le temps d'une journée, c’est l'objectif de ces animations !
 Au programme : allumage du feu, taille de silex, tir au propulseur, art pariétal, découverte des fossiles et de l’évolution humaine (nouveautés 2017)
Sans oublier la visite du gisement archéologique "La Roche à Pierrot ", lieu de la découverte d’un squelette néandertalien. Visite guidée par un animateur en français (site non accessible en visite libre). Programme journalier distribué à l’accueil.

■ INITIATION À LA FOUILLE ARCHÉOLOGIQUE 
Tous les week-ends de 11 h à 12 h 30
. Le temps d’un atelier, petits et grands deviennent archéologues et reproduisent les gestes et les techniques de fouilles sur des fac-similés. Encadré par un animateur, à partir de 6 ans Sur réservation de 11 h à 12 h 30

NOUVEAUTÉ : PRÉHISTO’MIAM
Dimanche 28 mai à partir de 14 h 30. 
Micro-onde et casseroles restent au placard, la préhistoire se déguste avec "Les Temps d’Aénor" qui invite les amateurs à expérimenter la cuisine à la mode néolithique. Les apprentis cuisiniers repartiront avec leur doggy bag !
 Places limitées, sur réservation

ET TOUT AU LONG DE LA SAISON...
■ LA SALLE MORPHO ÉDITION 2017
Néandertal n’aura plus de secret pour tous les visiteurs du site ! 
La salle de comparaison morphologique interactive dédiée à Neandertal propose un nouveau décor, des ateliers interactifs inédits, le morphing facial ne manquera pas de surprendre et bien d’autres surprises attendent les férus de préhistoire !

■ EXPOSITION "DINOSAURES !"

Au Paléosite, les reconstitutions des plus grands prédateurs de l'ère du jurassique sont impressionnantes !
 Une exposition de fac-similés de dinosaures, associée à un diaporama géant plonge les visiteurs au cœur de la préhistoire.

■ EXPOSITION "LES GÉANTS DE LA PRÉHISTOIRE"
Cette année, le Paléosite présente une nouvelle acquisition aux côtés du bison, du mammouth, du rhinocéros laineux et du tigre à dents de sabre qui constituent l'expo permanente du site : la reconstitution d'un mégalocéros.

• TARIFS, RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS
LE PALÉOSITE
 Route de la montée vert - 17770 Saint-Césaire Tél. 05.46.97.90.90
 contact@paleosite.fr
www.paleosite.fr

Barzan : à l'époque gallo-romaine, comme si vous y étiez !

Les animations et les ateliers participatifs proposés par l’équipe du site du Fâ de Barzan invitent les visiteurs à mieux comprendre certains aspects de la civilisation gallo-romaine en lien avec l'histoire du site.  

Stéphane présente un bouclier de défense romain
• LES RENDEZ-VOUS DU MOIS DE MAI 2017 DU SITE DU FÂ
Au mois de mai, le site du Fâ accueille les visiteurs du mercredi au dimanche de 14 h à 18 h et sera également ouvert les lundis 1er et 8 mai. Animations incluses dans le billet d'entrée.

■ LES ANIMATIONS GALLO-ROMAINES
Lundi 1er mai
 Atelier "Vie quotidienne " de 14 h 30 à 16 h  
Dans l’ambiance d’une échoppe romaine, le visiteur découvre les modes de fabrication, les matériaux utilisés et la signification sociale des objets : ustensiles, poteries, jeux. La vie quotidienne comme s'il y était ! Pour illustrer les propos de l’animateur, le public peut contempler des objets antiques fidèlement reconstitués, en lien avec ceux trouvés sur le site et parfois exposés dans le musée. Cette année, des objets inédits seront présentés lors de cet atelier.

Amphores et poteries
  
• Atelier "Cuisine et cosmétiques" de 16 h à 17 h 30
Inspiré du jardin "À l’Antique" créé sur le site, cet atelier permet d’évoquer l’herboristerie romaine et de présenter des plantes dont les vertus sont encore reconnues et utilisées de nos jours. De la cuisine aux cosmétiques, il s’agit de présenter au public une image nouvelle des pratiques et d’infirmer de possibles idées reçues sur les usages gallo- romains. Les visiteurs sont ainsi invités à découvrir les aliments qu’utilisaient nos ancêtres sur le site, les modes de préparation et les usages. L’atelier pourra s’achever par une présentation du jardin.

C'est un jardin extraordinaire...

■ BALADE ANTIQUE dimanche 28 mai de de 14 h 30 à 16 h

Entre paysage et recherche archéologique, cette balade de 3 km permet aux visiteurs accompagnés d'un animateur, de découvrir la ville antique. Elle est idéale pour apercevoir, en dehors du parcours habituel, le secteur des entrepôts, de la "Grande Avenue", avant de se rapprocher du théâtre. Cette balade permettra de comprendre la richesse et l'ampleur de cette ville antique, aujourd’hui sous nos pas.

Les protections de défense
LE SITE DU FA PARTICIPE À L’ÉVÈNEMENT NATIONAL
LA NUIT EUROPÉENNE DES MUSÉES SAMEDI 20 MAI – TARIF UNIQUE 1 €


À l’occasion 
de la Nuit Européenne des Musées, le site du Fâ
 propose des animations l’après-midi et une visite
 nocturne du musée, en complément des visites
 guidées habituelles.
 Toutes ces animations sont sans supplément au droit d’entrée exceptionnel et unique de 1€

• Atelier "Vie quotidienne" de 14 h 30 à 16 h
Dans l’ambiance d’une échoppe romaine, le visiteur découvre les modes de fabrication, les matériaux utilisés et la signification sociale des objets.
Atelier participatif de fabrication de fibules et lampes à huile de 15 h à 17 h
Cet atelier propose à ses participants la découverte, mais aussi la fabrication de fibules et de lampes à huile, grâce à des moules aux motifs antiques inspirés des découvertes archéologiques. À l’issue de l’atelier, chacun pourra emporter ses réalisations romaines
Sur réservation (places limitées à 15 personnes)

• Atelier participatif de cuisine romaine de 15 h à 17 h
Lucia entraîne les participants sur les traces de la cuisine romaine : présentation des différents récipients et ustensiles, des aliments et épices, lecture d’extraits de texte de recettes. Les hôtes sont invités à réaliser une préparation simple, avec récipients et ustensiles reproduits fidèlement et à la déguster ensuite sur place.
Sur réservation (places limitées à 20 personnes)

Le musée, un lieu à découvrir
• Visite nocturne du musée et dégustation 
En soirée, une dégustation d'amuses bouche inspirés de la cuisine romaine, accompagnés de Mulsum (vin très des Romains dans l’Antiquité) sera proposée aux visiteurs. À l'issue, une visite spéciale du musée "Histoire d’objets" leur dévoilera l’origine, l’histoire et la fonction de différents objets qui livreront leurs petits secrets.
Sur réservation (places limitées à 30 personnes)

TOUT AU LONG DE LA SAISON ET LES VACANCES DE PÂQUES 
DU 1ER AVRIL AU 1ER MAI

■ VISITES GUIDÉES


En complément du musée, les visites guidées permettent de découvrir le cœur de la ville antique, ses deux quartiers emblématiques (thermes et sanctuaire) et comprendre la vie quotidienne des Gallo-romains. Durant 1h, le visiteur se retrouve immergé dans l'agglomération, à l'intérieur du sanctuaire, sur le temple circulaire ou encore dans les différentes salles des thermes. Grâce à l'animateur et aux illustrations, agrémentées cette année d'objets présentés au cours de la visite, il sera aisé de s'imaginer dans les paysages antiques qui seront présentés.

■ EXPOSITION TEMPORAIRE : "LE MINI MONDE DES HABITATS"

Dans le cadre d’un projet de mise en valeur, cette exposition s’intéresse au secteur d’habitat situé entre les quartiers monumentaux des thermes et du sanctuaire déjà aménagés. Les vestiges de ce secteur, aujourd’hui protégés, ont fait l’objet de recherches archéologiques jusqu’en 2009. L’exposition, autour de panneaux et de plusieurs maquettes reproduisant fidèlement les bâtiments antiques découverts (latrines publiques, auberge, maison d’habitation) revient sur l’histoire de ce secteur et de ses activités
Aux horaires d’ouverture du site Accès libre - Inclus dans le tarif d’accès au site

■ UN OBJET, UNE HISTOIRE : LES VESTIGES LIVRENT LEURS SECRETS


Durant l’année, des objets inédits ou d’exception, trouvés lors de fouilles ou de prospections toujours en cours sur le site, sont présentés au public. Des fiches de visites mises à disposition dans les différentes salles permettent au visiteur d’apprendre et de comprendre l’utilité de certains objets tout en mettant en valeur le génie des sociétés antiques. Robinet, biberon, canalisations, décor et autres céramiques se livrent et racontent leur histoire.
Aux horaires d’ouverture du site Accès libre - Inclus dans le tarif d’accès au site

• TARIFS, RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS
MUSÉE ET SITE GALLO-ROMAINS DU FA 25, route du Fâ -17120 Barzan Tél:05 46 90 43 66 www.fa-barzan.com

Présidentielles : Républicains et Socialistes menacés par le réchauffement politique ?

Du jamais vu en France : Emmanuel Macron contre Marine Le Pen, le Front National contre le mouvement En Marche…

Il en est des espèces comme des partis politiques. Menacées dans leur habitat, certaines doivent migrer vers des climats propices à leur survie.
S’ils veulent s’adapter au nouveau contexte que dessinent les deux vainqueurs du premier tour de la Présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen, la droite et la gauche classiques devront évoluer sous peine de finir comme notre pauvre ancêtre Néandertalien quand l’homme moderne, l’homo sapiens, le supplanta sur son propre territoire…


Tableau montage JLD
Les sondages, souvent critiqués, ne s’étaient pas trompés. Les vainqueurs de la Présidentielle 2017 sortent de la sphère habituelle, un coup à droite, un coup à gauche selon le balancier. La France est passée à l’heure d’été ! Se sont qualifiés pour le second tour Emmanuel Macron, créateur du mouvement En Marche, et Marine Le Pen pour le Front National (comme l’avait fait son père en 2002 quand il relégua aux oubliettes Lionel Jospin, abasourdi par de tels résultats). Oui, elle l’a fait et ses partisans veulent y croire. Les scores obtenus en Haute Saintonge, par exemple, démontrent qu’elle possède un véritable socle.

Pour être élu président, Emmanuel Macron devra bénéficier du fameux « pacte » où les Républicains et les Socialistes sont appelés à faire barrage au FN. Ce « principe » avait largement favorisé Jacques Chirac élu avec plus de 82% des voix contre Jean-Marie le Pen. Aujourd’hui, les curseurs ont bougé. Emmanuel Macron sait que la victoire ne tombera pas du ciel, les reports n’étant pas inscrits dans les astres. Ses lieutenants aussi sont vigilants : même dans les salons parisiens, loin des provinces oubliées, on ne vend pas la peau de l’ours avant de l’avoir tué !
Les instituts annoncent du 60%/40%. Marine Le Pen, qui veut gagner dix points, s'active. Les citoyens, en effet, sont indécis. Parmi eux, les électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Le chef de file de la France Insoumise recueille leurs réflexions sur sa plateforme avant de se prononcer. « Je n’aime pas Le FN, ni Macron, proche de la finance et de François Hollande. Que dois-je faire ? Je vais sans doute m’abstenir » déclarait un militant dimanche soir. A ses côtés, son amie estimait qu’entre la peste et le choléra, il fallait pourtant trancher puisque les votes blancs ne sont pas pris en compte : « cautionner une personne dont on ne valide pas les idées est un vrai casse-tête. J’ajouterai que c’est un cas de conscience »…

Les grandes manœuvres

Les électeurs ont le choix entre deux modèles de société : le protectorat intérieur, loin de l’Europe dominatrice ou, aux antipodes, l’ouverture des frontières, l’euro, le libre échange et commerce. Ces deux thèmes seront largement développés durant la campagne et le débat télévisé s’avère essentiel. C’est sans doute lui qui fera pencher vers l’un ou l’autre des candidats… voire la plage ou une partie de pêche en cas de déception.

Désorientés, les Républicains et le Parti socialiste, que les primaires ont finalement « dézingués », savent bien que la nature a horreur du vide. Qu’ils présentent des signes de faiblesse et les voilà en fâcheuse posture.
De la renaissance du Parti socialiste à Epinay en juin 1971 à Benoît Hamon, le frondeur sacrifié sur l’autel d’intérêts divers et variés en 2017, que de joies et de peines rencontrées. Les Socialistes repartiront forcément, mais il leur faut un leader et Mitterrand n’est plus là.
François Hollande, quant à lui, ne peut être que vexé par les critiques dont il est l’objet : non seulement sa cote de popularité est au plus bas, mais ses détracteurs estiment nul son quinquennat. L’histoire saura être plus objective.
Chez les Républicains, c’est aussi les grandes manœuvres. Ils étaient pressentis pour gagner la Présidentielle et le premier tour de la primaire voyait déjà Fillon à l’Elysée, envoyant au placard Alain Juppé (annoncé vainqueur durant des mois et que soutenaient en Charente-Maritime Dominique Bussereau et Claude Belot). Fillon a largement été éclaboussé par les affaires révélées par le Canard Enchaîné qui ont altéré sa crédibilité. Il doit rendre des comptes à la justice : voilà qui a compliqué la présentation de son programme.

Depuis dimanche soir, les Républicains (déjà bien perturbés) sont en plein tsunami : pour la première fois, ils ne participent pas au second tour de la Présidentielle. Du jamais vu sous la Vème République, d’où des positions qui oscillent selon les sensibilités. Face à Emmanuel Macron, les anciens courants qu’étaient l’UDF (centristes) et le RPR (droite dure) réapparaissent quant à l’attitude à adopter. Les uns se disent prêts à soutenir Emmanuel Macron ; les autres acceptent du bout des lèvres, voire refusent.
Pendant ce temps-là, les cercles humanistes s’agitent. Les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité sont-elles menacées ?

Un joker pour les Républicains, les Législatives

Il reste un atout de taille aux Républicains. Gagner les Législatives des 11 et 18 juin où ils sont théoriquement bien placés. En effet, pour gouverner, Emmanuel Macron aura besoin d’une assemblée nationale (composée de 577 députés) dont une majorité sera appelée à valider ses actions. Or, le mouvement En Marche, de création récente, ne compte aucun parlementaire pour l’instant.
Peut donc se jouer un accord avec les Républicains, du style : « on soutiendra l’action gouvernementale de Macron s’il ne met pas de candidats face à nous en juin prochain ». C’est comme ça, les tractations politiques !
Il est évident que si Les Républicains remportent les Législatives, Emmanuel Macron sera placé devant un cas de figure délicat : gouverner avec eux, c’est à dire composer ou alors dissoudre l’Assemblée Nationale en provoquant un nouveau scrutin qui lui serait favorable. Une chose est sûre, le nouveau président devra faire preuve de stratégie pour éviter les différents traquenards. Idem avec ses ex-copains socialistes dont certains veulent garder leurs circonscriptions respectives. Une telle situation est rare, c’est pourquoi elle est observée minutieusement ! 

Jeune, entreprenant, Emmanuel Macron sera-t-il capable d’ouvrir la page de la modernité ? Réformer, favoriser la reprise économique, lutter contre les mauvaises habitudes et la corruption ? Saura-t-il être proche du peuple en s’inspirant de cette citation de Confucius : « Sous un bon gouvernement, la pauvreté est une honte ; sous un mauvais gouvernement, la richesse est aussi une honte » ?
Pour l’instant, il a un challenge de taille à relever : battre Marine Le Pen qui possède de solides angles d’attaque contre lui. L’extrême droite et le Centre sont en lice pour gouverner cette bonne vieille nation laïque qu’est la France. Cela nous vaut l’attention de nombreux médias internationaux…

lundi 24 avril 2017

Fabienne Dugas Raveneau : son soutien à Emmanuel Macron

Candidate aux Législatives sur la circonscription de Jonzac/Royan, Fabienne Dugas Raveneau soutiendra Emmanuel Macron au second tour de la Présidentielle : 
 « Militante depuis toujours contre l’extrême droite, je combats le Front National qui, comme l’a dit Robert Badinter, n’a pas changé d’âme même s'il a changé de visage. Européenne convaincue, je voterai donc Macron au second tour. 
Si je suis élue députée, je soutiendrai la mise en œuvre des mesures progressistes de son programme mais, femme de gauche, je travaillerai pour la prise en considération des réalités sociales et écologiques de nos territoires ruraux et littoraux.
Je regrette que, pour lutter contre la lepénisation rampante des esprits, les partis n’aient pas réalisé le travail qui s’imposait afin de répondre aux difficultés que nous rencontrons tous les jours ».

Canton de Pons/Saint-Genis/Mirambeau : grosse avance de Marine Le Pen, François Fillon en seconde position devant Emmanuel Macron

A Pons, la ville du sénateur Daniel Laurent (Les Républicains), le vote du premier tour de l’élection présidentielle donne Marine Le Pen en tête avec 24,52 %, Emmanuel Macron 21,80 %, François Fillon 18,82 %, Jean-Luc Mélenchon 18,55 %. 

A Pons, la proclamation des résultats par Daniel Laurent

Le FN est majoritaire à ce premier tour de scrutin. Le premier magistrat ne peut que prendre acte de cette avancée du Front National qui apparaît sur l'ensemble du canton de Pons/Saint-Genis/ Mirambeau. Comme dans le Sud Saintonge, Marine Le Pen devance tous les autres candidats, François Fillon étant à 8 points derrière elle, Emmanuel Macron se trouvant en troisième position. Le mécontentement et la morosité actuels sont vraisemblablement à l'origine de ce vote sanction (chômage, difficultés économiques et commerciales, crise agricole, etc).

Les opérations de dépouillement à Pons



A l'échelon du canton : Marine Le Pen 28,51%, François Fillon 20,19%, Emmanuel Macron 19,25%, Jean-Luc Mélenchon 16,17%, Benoît Hamon 4,49%.

Marine Le Pen arrive en tête à Avy, Belluire, Bois, Boisredon, Chadenac, Bougneau, Chadenac, Champagnolles, Courpignac, Fléac, Lorignac, Mirambeau, Mosnac, Plassac, Saint-Bonnet, Saint Ciers du Taillon, Saint Dizant du Gua, Saint Fort sur Gironde, Saint-Genis de Saintonge, Saint Georges des Agouts, Saint-Germain du Seudre, Saint Grégoire d'Ardennes, Saint Léger, Saint Palais de Phiolin, Saint Quantin de Rançannes, Saint Seurin de Palenne, Sainte Ramée, Salignac (à égalité avec Fillon), Semillac, Semoussac et Soubran.François Fillon arrive en tête à Biron, Givrezac, Mazerolles, saint-Martial de Mirambeau, Saint Thomas de Conac.
Jean-Luc Mélenchon arrive en tête à Marignac.

Dimanche soir salle municipale de Pons
Surprise des uns, contentement des autres...
Et maintenant place au second tour dans quinze jours !

Canton des trois Monts, Marine Le Pen largement en tête ; Emmanuel Macron devance le FN à Montendre

A Montendre, le vote du premier tour de l’élection présidentielle 2017 place Emmanuel Macron en tête avec 24,02 %, suivi de Marine Le Pen 21,88 %, Jean-Luc Mélenchon 19,91 %, François Fillon 17,27 %, Benoît Hamon 6,75 %.

Dépouillement à Montendre
Que la commune du socialiste Bernard Lalande ait offert aussi peu de voix à Benoît Hamon peut surprendre. C'est sans compter sur le mouvement d'Emmanuel Macron qui séduit de plus en plus d'élus de gauche dont Manuel Valls. Autre surprise, le taux élevé du Front National qui découle des difficultés matérielles que rencontrent les populations. Jean-Luc Mélenchon, de la France Insoumise, obtient un score honorable en frôlant les 20%.


Sur le canton des Trois Monts, Montendre, Montlieu, Montguyon, Marine Le Pen s'envole à 28,92%, Emmanuel Macron obtient 19,93%, Jean-Luc Mélenchon 19,36%, François Fillon 15,58%, Benoît Hamon 4,78%

Marine Le Pen est en tête dans de nombreuses communes, à Bédenac, Boresse et Martron, Boscamnant, Bran, Bussac, Cercoux, Chamouillac, Chartuzac, Châtenet, Chepniers, Clérac, Corignac, Coux, Expiremont, Jussas, La Barde, La Clotte, La Genétouze, le Fouilloux, Le Pin, Mérignac, Messac, Montguyon, Montlieu la Garde, Neuvicq, Orignolles, Polignac, Pouillac, Rouffignac, Saint-Aigulin, Saint-Martin d'Ary, Saint-Martin de Coux, Saint-Palais de Negrignac, Saint-Pierre du Palais, Souméras, Sousmoulins, Tugéras Saint Maurice, Vanzac.
François Fillon arrive en tête à Pommiers-Moulons.

Les opérations de dépouillement à Montendre

La table du sénateur maire, Bernard Lalande


A Vallet avec le maire délégué, Frédéric Poujade

Haute Saintonge : Macron et Fillon en tête à Jonzac, Marine Le Pen à Archiac

Sur Jonzac, le vote du premier tour de l’élection présidentielle place Emmanuel Macron en tête avec 28,28 %, suivi de François Fillon 23,68 %, Marine Le Pen 16,81 %, Jean-Luc Mélenchon 16,28 % et Benoît Hamon 5,87 %.
A l'échelon du canton Jonzac/Archiac, Emmanuel Macron obtient 23,71%, Marine Le Pen 23,46%, François Fillon 19,92%, Jean Luc Mélenchon 16,91%, Benoît Hamon 5,73%.

Le dépouillement

Scrutin sans surprise à Jonzac , le maire Claude Belot (Les Républicains) n'ayant pas caché sa préférence pour Alain Juppé plutôt que pour François Fillon aux primaires de la droite et du centre. Les affaires ayant plombé le candidat LR, Emmanuel Macron arrive en tête dans la capitale de la Haute-Saintonge, François Fillon étant second.
Jean-Luc Mélenchon, le candidat soutenu par le chef de file de l'opposition Jack Ros, n'a pas démérité bien que Marine Le Pen le devance de 10 voix. Au second tour, Emmanuel Macron devrait l'emporter facilement sur Jonzac, une grande partie des leaders des Républicains, dont le président du Conseil départemental Dominique Bussereau (député sortant de Jonzac/Royan) ayant appelé à voter pour lui.

• Inscrits à Jonzac 2657, votants 1892 soit 68,94%, nuls 18, blancs 42. Ont obtenu E. Macron 535, François Fillon 448, Marine le Pen 318, Jean Luc Mélenchon 308, Benoit Hamon 111, Nicolas Dupont Aignan 83, Jean Lassalle 29, Philippe Poutou 21, François Asselineau 14, Nathalie Arthaud 14, Jacques Cheminade 3.

Plus globalement sur le canton de Jonzac/Archiac, Marine Le Pen arrive en tête à Archiac, Celles, Chaunac, Cierzac, Clion, Consac, Fontines d'Ozillac, Germignac, Guitinières, Léoville, Lussac, Nieul le Virouil, Saint-Ciers Champagne, Saint-Dizant du Bois, à égalité à Saint-Eugène avec E. Macron, Saint-Hilaire du Bois, Saint-Maigrin, Saint-Martial sur le Né, Saint-Médard, Saint-Sigismond de Clermont, Sainte-Lheurine. François Fillon est premier à Allas Champagne, Arthenac (la commune de Chantal Guimberteau), Brie sous Archiac, Champagnac, Mortiers, Saint Germain de Vibrac, Villexavier.
Jean-Luc Mélenchon devance ses concurrents à Agudelle.


Claude Belot et Christophe Cabri, nouveau conseiller départemental : les paramètres politiques bougent et se pose l'avenir des Républicains, parti auquel appartiennent ces deux élus, que pourrait chercher à "reprendre" Nicolas Sarkozy...

A gauche de cette photo, le nouveau secrétaire général de la mairie de Jonzac, Thomas Procureur, qui a succédé à Jean-François Mougard. Une journée bien remplie que ce dimanche !


Les opérations de dépouillement en présence d'un public assez nombreux
• ARCHIAC : Marine Le Pen en tête
• A Saint Germain de Lusignan : Macron Mélenchon