samedi 12 août 2017

Les chefs d'orchestre des Eurochestries, on les adore !

Jeudi, avait lieu à Jonzac la première soirée de clôture des Eurochestries. Grand moment où les jeunes (370) sont répartis en deux orchestres sous la baguette de chefs renommés. Devant un nombreux public réuni en l'église, ce fut un vrai festival tant de la part des jeunes virtuoses que des chefs d'orchestre qui ont dirigé les formations avec leur sensibilité et leur "finesse" personnelle. Grand moment de partage et d'expressions ! Ce soir-là, était présentée La Symphonie Planétaire, œuvre en cinq morceaux créée tout spécialement pour l'édition 2017 en l'honneur de l'environnement.

• Louis Babin (Québec) a composé Mutations - Dir. Louis Babin
• Juan Cruz-Guevara (Espagne) : Omnia Tellus (1. Verigium ; 2. Nostalgia), direction Angel Luis Perez Garrido
• Liang Hongqi (Chine) : Into the clouds - direction de Louis Babin
-• Jüri-Ruut Kangur (Estonie) : Magic beauty of seas and oceans
• Jean-Philippe Vanbeselaere (France) : The rainbow of life (avec chœur)

Au premier rang, les compositeurs Liang Hongqi (Chine) et Juan Cruz Guevara (Espagne)
 Le chef d'orchestre estonien Riivo Jogi
Toute la passion du chef d'orchestre espagnol Angel Luis Perez Garrido


Angel Luis Perez Garrido enseigne au Conservatoire supérieur de musique de Grenade et à l'université de Malaga
Telle la lumière, la musique éclaire les cœurs
Le chef d'orchestre italien Angelo Lalla

Quand la musique irradie !
Le compositeur québécois Louis Babin, l'un des premiers à avoir participé aux Eurochestries

Le compositeur estonien Jüri-Ruut Kangur

Le français Jean-Philippe Vanbeselaere : l'arc en ciel de la vie !


Félicitations à l'orchestre
Claude Révolte sans qui les Eurochestries n'existeraient pas : bravo !
Tous réunis : Jean-Philippe Vanbeselaere, Claude Révolte, Liuis Babin, Liang Hongqi, Jüri-Ruut Kangur, Milovan Pancic, Jüri-Ruut Kangur, Milovan Pancic
 PHOTOS NICOLE BERTIN

2 commentaires:

diego verdugo holgado a dit…

Ha olvidado a otro director Daniel Cruañes Langreo

diego verdugo holgado a dit…

Olvido recordar a Daniel Cruañes Langreo