mardi 28 mars 2017

Les animations de Jonzac : le Brésil à l'honneur, vide grenier, grand déballage des commerçants, journées des artisans d'art

• Le Brésil à Jonzac (Prélude au printemps)

Vendredi 31 mars, à la salle des fêtes de Jonzac, à 20 h 30, voyage musical au bout du monde : soirée brésilienne exceptionnelle. En première partie, musique instrumentale et vocale, avec le Quartet Vitto Meirelles. Vitto Meirelles est chanteur, compositeur et guitariste, « maître incontesté de la musique brésilienne actuelle ». Avec Léo Montana, fender rhodes (piano électrique), Jefferson Silva, batterie, Ricardo Feijao, basse cie baccara compo
En seconde partie, musique et danse : samba et capoeira avec la Compagnie Baccara. Musiciens : Patricia Chacoreta, chant, Kito Thomas, guitare, Franck Cluzeau, batterie, percussions.
- Capoeiristes : Marcos Saci Leidson - Danseuses : Sochane et Marlène Sorriso
Renseignements et réservations à à l'Office de Tourisme de Jonzac, 22 place du Château - 05 46 48 49 29



• Grand déballage de printemps et vide-grenier de l'Union des commerçants de Jonzac 


Vendredi 31 mars, samedi 1er et dimanche 2 avril 2017, les commerçants sortent le grand jeu dans le centre-ville de Jonzac... et dimanche les particuliers vident leurs greniers. 

Chiner, chercher, profiter de rabais et de réduction, déambuler dans les allées et les rues. Que de bonnes affaires à Jonzac !
Grand déballage de printemps de Jonzac : La place du Marché, les deux rues "piétonnes" (rue James Sclafer et de Verdun) et l’ensemble de la cité s’animent pour la 4ème édition du Grand déballage de printemps, organisé par l’Union des Commerçants de Jonzac. Au programme de ces trois jours festifs, la braderie commerciale des magasins jonzacais, qui vous réservent pour l’occasion de belles et bonnes affaires sur leurs stocks de saison, mais aussi un vide-grenier (le dimanche) pour les particuliers, et des animations dans toute la ville. Videz vos armoires !
Dimanche 2 avril, en plein cœur de ce grand déballage, les particuliers sont sollicités eux aussi pour mettre en vente leurs vieux objets, leurs fonds de tiroirs, de greniers et de caves. Le vide-grenier a lieu places de la République et du Marché. Si vous souhaitez participer et réserver un banc pour brader vos affaires, inscrivez vous auprès des organisateurs de l’UCJ. Des coupons d'inscription sont à retirer chez les commerçants ou à l'office de tourisme, puis à retourner à la boutique Chapmaro, rue de Verdun.

• Journées des métiers d'art 2017

Les Ateliers de la Corderie créent du lien

Pour cette nouvelle édition des Journées des Métiers d'Art, les Ateliers de la Corderie de Jonzac créent, le temps de ce week-end, le lien entre les artisans et le public.
Des rencontres magnifiques autour de métiers passionnants et parfois méconnus, avec les artisans permanents et également d'autres corps de métiers invités spécialement pour ces journées.
Entrée gratuite. Vendredi 31, samedi 1er et dimanche 2 avril de 10h à 18h
Samedi et dimanche, présence de trois artisans invités 
• Ateliers de la Corderie à Jonzac, 25 rue Ruibet-Gatineau (derrière le Cloître des Carmes)

Les artisans présents toute l'année sur le site de l'ancienne corderie de Jonzac (poterie, cuir, créations textiles, vitraux, mosaïque) ouvrent leurs portes et accueillent le samedi 1er et le dimanche 2 Avril d'autres professionnels dans des domaines aussi divers que la sculpture métal et raku, compositions en végétaux stabilisés ou la fabrication de marionnettes.
Au programme, ateliers participatifs et ateliers découverte.
Démonstrations en continu. Entrée gratuite
*Les Ateliers de la Corderie créent du lien*
Ateliers de la Corderie - 25, rue Ruibet-Gatineau
Tél : 0611204690

Saintes : le nouveau look du Studio Photo DS Souchon

L'autre samedi, l'équipe du Studio photo DS Souchon était heureuse d'inaugurer son nouveau magasin de la rue Gautier. « On a tout cassé, puis on reconstruit, réaménagé et réinventé » explique Stéphane Souchon.


Il y avait beaucoup de monde pour découvrir le nouveau look : l'accueil a été entièrement repensé avec un bar style art déco et des espaces pour recevoir la clientèle et discuter d'un projet par exemple. Une surface très fonctionnelle ! A l'arrière, la partie informatique, laboratoire et tirage reste inchangée avec un objectif : la satisfaction du client quel que soit son souhait (portraits, mariages, reportages, etc). Les lieux destinés aux prises de vue intérieures sont des endroits très sympas.

Bref, chacun a levé le verre de l'amitié à ce studio qui compte parmi les plus renommés de la région.

L'art de composer une belle photographie
Visite de la partie laboratoire
Tous les amis étaient présents !
Le verre de l'amitié




Les lieux "prises de vue" adoptés par les enfants !


DS Souchon : 36 rue Gautier Saintes - saintes@ds-souchon.fr ou 05 46 98 15 39

Les Durathieûrs d'Jhonzat : le patois saintongeais dans toute sa saveur

Pour ceux qui ont grandi à la campagne, le patois est la deuxième langue de naissance. Parce qu'il était impossible d'y échapper voici quelques décennies ! A la ferme, tout le monde le parlait et même si l'arrivée triomphante de la télévision dans les foyers a uniformisé le français, il reste encore quelques régions où les langues sont puissantes, breton ou basque par exemple.
Le Saintongeais est nettement plus modeste : s'il a résisté, il n'est plus guère parlé que par les anciens. Les jeunes générations ne disposant pas de version "Zelda" en patois (encore que nous avons des albums de Tintin que nous devons à Maryse Guédeau), ce dernier aurait pu se confiner à quelques spécialistes et aux personnes désireuses d'en garder la trace comme James Poirier qui écrivit, dans les colonnes de l'hebdomadaire La Haute Saintonge, des rubriques dont certains se souviennent encore de par leur qualité.

Le notaire arrive pour établir un contrat de mariage. La suite n'est pas triste...

Pas terrible l'ambiance avec la commère !
Un nombreux public
A Jonzac, la troupe patoisante les Durathieûrs perpétue la tradition et ses spectacles attirent un nombreux public, venu s'amuser sur le temps d'avant, quand la superficie des benasses (propriétés terriennes) déterminaient toute la vie paysanne, les joies comme les "jalouseries", que les partages ou les donations provoquaient des crises d'apoplexie, sans oublier toutefois une part de tendresse ou de cocasserie dans les événements du quotidien. A la terre, un sou est un sou, le confort viendra plus tard !

Le séjour à l'hôpital, ça se partage !
Femme dépensière et mari radin...
Et une petite fessée !
 Les pièces présentées l'autre dimanche à Reignac reflétaient cette subtilité qui a longtemps animé l'esprit de la ruralité. L'ensemble était plus vrai que nature avec des comédiens qui ont parfaitement l'accent ainsi que les coutumes de leurs aïeux. Car il ne suffit pas de dire des mots en patois, le vrai Saintongeais se situe dans l'intonation et les attitudes. Jusqu'au décor qu'on retrouve encore dans les campagnes, table longue, toile cirée, pendule, buffet et le fameux tablier à carreaux bien sûr !

Parfois on croit qu'on est au paradis...
Et qu'on est enfin débarrassé de sa femme et de sa belle-mère
Mais ce n'était qu'un rêve sur un quai de gare !
Ça vaut bien une petite confession
Bref, on a bien rigolé avec Contra d'acoubiajhe (contrat de mariage) de Robert Beau, De s'que Chrétiène veût (ce que femme veut) de Gilberte Bordelais, Mon p'tit Ange de La Jhavasse (mon petit ange) et Châque d'in sa riorte (chacun son lien) de la Jhavasse, pièces jouées par Marielle et Michel Cormelier, René Ribéraud, Martine et Myriam Rullaud, Christine Beugin, Danièle Audin, Nicole Louveau. Les intermèdes avaient été confiés à Rabat l'Egail.

Rendez-vous à l'agence matrimoniale
Tout est bien qui finit bien !
Les comédiens sans oublier Monique et Annie pour les costumes, Freddy pour les décors, le son et la lumière et Roseline à l'intendance
René Ribéraud
Plusieurs heures de plaisir et de convivialité. A vrai dire, on n'oublie pas le patois, il suffit de le raviver et dans ce domaine, les Durathieûrs sont des artistes !

Les prochains rendez-vous

Montendre : découvrez les métiers d'art sous les halles du 31 mars au 2 avril

A l'occasion des Journées Européennes des Métiers d'Art, Montendre sort le grand jeu avec des rendez-vous très sympas étalés du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril inclus.

Création de Florent Bret
Sous les halles dont l'immense charpente est l'œuvre d'un compagnon, les artisans s'activent. Outre Talents d'Artisans qui présente de mars à décembre une exposition en ce lieu emblématique, Sophie Duvois, céramiste, Léo Niel, mosaïste sculpteur, Florent Bret, couvreur ornemaniste, Valérie Gouelle Georges, peintre décorateur, Michaël Thompson, joaillier et Philippe Roux, photographe, vous donnent rendez-vous du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril pour des rencontres chaleureuses où ils présenteront leur travail au public. Nom de baptême : « nos cœurs et nos mains ».

Léo Niel et Sophie Duvois
« Dans notre programme, figurent des ateliers de démonstration. Il s'agit de créer l'événement autour des métiers d'art et pourquoi pas, de susciter de futures vocations. Vendredi toute la journée par exemple, nous recevrons les enfants de l’école primaire pour des ateliers mosaïque, modelage et tournage de la terre » explique Léo Niel.
« Il est important de partager les savoir-faire » poursuit Sophie Duvois qui montre elle-même le chemin par un souci constant de création. Que de chemin parcouru par cette céramiste installée à Rouffignac ! Les stands sont prometteurs car, vous l'avez compris, sont privilégiés les objets de qualité, ceux qu'on admire et dont on dit : « mais comment peut-on obtenir un tel résultat ? ». Les réponses vous seront apportées sur place.

Le stand de Sophie Duvois
Jamais sans Lucile Callegari !


« Lucile Callegari, peintre bien connue, a accepté de participer à ces trois journées » se réjouit Sophie Duvois. Lucile, c'est l'artiste qui réalise de grands portraits de femmes emplis de finesse et de mystère. Des tableaux qui parlent avec les yeux et lancent des expressions. Originaire de Courpignac, elle poursuit sur sa lancée et enchaîne les expositions. Elle animera des séances de « live painting » chaque après-midi (ainsi que le samedi à partir de 11 h). Venez nombreux découvrir les secrets de sa palette !

Samedi 1er avril à 11 h aura lieu le vernissage de cette manifestation avec le verre de l'amitié offert par le Syndicat des Producteurs des Trois Monts. Un moment de convivialité à partager !

Bijoux de Michaël Thompson
• L'entrée est libre. Contact 06 03 09 78 58
• Pendant ces trois jours, n'hésitez pas à solliciter l'office de tourisme pour des infos ou une visite de Montendre, célèbre pour sa tour carrée !

Les halles de Montendre

Les zones de revitalisation rurale en Charente-Maritime

La réforme des ZRR, votée en 2015, a simplifié les critères de classement des territoires. Les critères sont examinés à l’échelon intercommunal et entraînent le classement de l’ensemble des communes de l’EPCI, sur la base des données disponibles au 1er janvier 2017.
Ainsi pour la Charente-Maritime, l’application de la réforme  conduit au classement de 274 communes (58.4%), avec 4 EPCI (30.8%).
Ces territoires couvrent 53.8% des terres du département et concernent 151499 personnes, soit 23.8% de ses habitants.
La réforme se traduit donc par une augmentation du nombre de communes classées (29 communes de plus), malgré 5 communes qui sortent du dispositif.
La carte du classement en ZRR :


Extrait de la Lettre du sénateur Bernard Lalande

Appel à la prudence pendant les grandes marées

A l’approche des prochaines grandes marées qui surviendront en Charente-Maritime cette semaine, les services de l'Etat appellent les usagers de la mer, les pêcheurs et les promeneurs à la prudence et rappellent les conseils de comportement suivants : 

 
Avant de partir :
 
    •    être attentif à l'évolution des conditions météorologiques et consulter les coefficients de marée,

    •    se renseigner sur les zones dangereuses, en particulier à forts courants,

    •    ne pas partir pêcher seul et prévenir une personne restée à terre de l'heure de retour prévue,

    •    emporter une montre pour suivre les horaires de marée et un téléphone portable pour donner l'alerte en cas de nécessité,

    •    se renseigner sur la réglementation de la pêche de loisir (taille minimale et marquage, situation sanitaire des coquillages, espèces réglementées, engins de pêche autorisés, zones d'interdictions de pêche) sur le site internet des services de l'Etat :

http://www.charente-maritime.gouv.fr/Politiques-publiques/Mer-littoral-et-securite-maritime/Peche-de-loisir

Pendant les activités : 
 
    •    surveiller la montée des eaux, regardez autour de vous, prenez des repères,

    •    anticiper le temps nécessaire au retour de la zone de pêche,

    •    respecter les consigne et signalisations mises en place par les mairies,

    •    prévenir les secours en cas de besoin : l'appel est gratuit au :

- 196, numéro d'urgence européen pour joindre le centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage CROSS, ou au
               
- 18, les sapeurs-pompiers

Les prochaines grandes marées en Charente-Maritime :

En mars
    •    Mardi 28 mars : coefficients 101 / 105

    •    Mercredi 29 mars : coefficients 108 / 109

    •    Jeudi 30 mars : coefficients 109 / 108

    •    Vendredi 31 mars : coefficients 104 / 100

 
En avril
    •    Mercredi 26 avril : coefficients 102 / 106

    •    Jeudi 27 avril : coefficients 109 / 110

    •    Vendredi 28 avril : coefficients 110 / 109

    •    Samedi 29 avril : coefficients 105 / 101


Europe Ecologie les Verts soutient le maire de Ruelle qui veut interdire les pesticides à moins de 50 mètres des habitations

Communiqué d'EELV concernant l'arrêté du maire de Ruelle d’interdire l’épandage de pesticides à moins de 50 mètres des habitations. 


« Soutien au maire de Ruelle, lanceur d’alerte sur les pesticides Nous saluons le courage du maire de Ruelle-sur-Touvre, en Charente, qui a pris il y a quelques jours un arrêté d’interdiction d’épandage de pesticides à moins de 50 mètres des habitations. Celui-ci vient de se voir contraint en début de semaine par le Préfet de la Charente de le retirer. L’arrêté municipal avait été attaqué la semaine passée par la FDSEA, la Coordination rurale, mais également par la Chambre d’agriculture charentaise au motif que la prise d’une telle décision ne peut relever d’un maire, mais qu’elle est de l’unique compétence du Ministère de l’Agriculture.
Les preuves des effets sanitaires néfastes des pesticides de synthèse sur l'homme et l'environnement s’accumulent. L’établissement d’une zone tampon réclamée par le maire, Michel Tricoche, est le minimum des précautions à mettre en œuvre afin de préserver la santé des habitants. Alors que la Région Nouvelle-Aquitaine a affirmé le souhait d’une sortie des pesticides, le groupe écologiste et citoyen lui apporte tout son soutien. Si le maire n’a pas la compétence légale pour prendre cet arrêté, il a néanmoins pris un arrêté légitime. Nous demandons par conséquent que le Préfet et le Ministère de l’agriculture prennent leurs responsabilités et mettent en place les mesures nécessaires afin de protéger la santé des populations ».

Lionel Frel, président du groupe écologiste et citoyen EELV
au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine
Françoise Coutant, Vice-présidente Climat, Transition Énergétique
de la région Nouvelle- Aquitaine
et Conseillère communautaire au Grand Angoulême

Saintes : le Conservatoire de musique et de danse vous donne rendez-vous samedi 8 avril

LIGHT MUSIC DAY 

C’est une soirée exceptionnelle que propose le Conservatoire municipal de Musique et de Danse samedi 8 avril avec, au programme, deux rendez-vous dédiés à la musique. 


18 h : Les orchestres d’harmonie seront à l’honneur au théâtre Geoffroy Martel avec 130 élèves présents dans un répertoire inédit et contemporain qui reprendra des musiques thématiques célèbres, Harry Potter ou le Pirate des Caraïbes pour les plus jeunes, et un hommage aux musiques de films composées par John Williams qui réuniront sur scène les orchestres d’harmonie de Saintes et de Rochefort pour un rendez-vous unique cette année. Cette collaboration permet, grâce à la complémentarité pédagogique entre les deux établissements, un temps de rencontre artistique enrichissant pour les élèves, et le public.

• 20 h 30 : Variété internationale, musique traditionnelle et chanson française se succèderont sur la scène du Gallia, interprétés par le chœur d’enfants Icilaba, la classe de chant lyrique et l’orchestre de chambre. Brel, Gainsbourg, Les Beatles, Piazzola, entre autres, cohabiteront avec des auteurs-compositeurs contemporains tels que Jaïn, Frero Delavega ou Maître Gims.
Et c’est le compositeur d’origine angoumoise, Jean-Pierre Raillat, qui a été chargé des arrangements pour que ces « tubes » de musiques actuelles puissent être interprétés par l’orchestre de chambre et les chanteurs. Des versions inédites, donc, qui permettront de mêler parfois les accords du classique aux mélodies populaires de la chanson de variété.
Fort de cette singularité, ce concert prouvera que non seulement les frontières n’existent pas entre les différents styles, mais qu’en plus cette liberté est un tremplin pour les jeunes élèves qui apprendront à développer d’autres techniques de jeu en abordant les spécificités de ce répertoire.

Infos pratiques : 
18 h : Théâtre Geoffroy-Martel
20 h 30 : Concert - Gallia-Théâtre
Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles
Renseignements : 05 46 92 50 80

lundi 27 mars 2017

Banque de France : accueil sur rendez-vous chaque après-midi à partir du 3 avril

Soucieuses de rendre un service au plus près des attentes, les succursales de la Banque de France en Nouvelle-Aquitaine mettent en place un accueil sur rendez-vous chaque après-midi à partir du 3 avril 2017.


Les particuliers et les dirigeants d’entreprise pourront ainsi solliciter à l’avance un entretien autour des sujets les plus divers : fichiers bancaires, droit au compte, surendettement, cotation des entreprises.
Pour la Charente-Maritime, l’accueil personnalisé sur rendez-vous se fera aux horaires suivants :
 • Succursale de La Rochelle (22 rue Réaumur) : du lundi au vendredi de 13h30 à 17h.
 • Bureau d’accueil de Rochefort sur Mer (Maison de l’emploi Parc des Fourriers 1 av Maurice Chupin) : le mercredi de 13h15 à 16h15.
 • Bureau d’accueil de Saintes (Hôtel de ville Square André Maudet) : le jeudi de 13h15 à 16h15.
Il suffira d’appeler au 05 46 51 48 06 (numéro dédié) ou de passer par le site internet de la Banque de France (https://www.banque-france.fr/la-banque-de-france/nous-connaitre/les-implantations/nouvelle-aquitaine ou sur le site internet Pages Jaunes).

• En parallèle, la plate-forme ABEIS -Assurance Banque Épargne Info Service- commune à la BDF, l’ACPR et l’AMF  continuera à proposer un service d’information téléphonique : 0811 901 801 du lundi au vendredi de 8h à 18 h (appel facturé au tarif moyen de 0,05 € la minute + le prix d’un appel local) ou par internet : www.abe-infoservice.fr

Descendants de Vendéens : vous avez rendez-vous à Montendre le 8 avril

Le Cercle Généalogique Sud Saintonge organise le 8 Avril à la salle municipale de Montendre une rencontre consacrée aux “Vendéens” à travers une exposition d’arbres généalogiques issus de 30 familles de Haute Saintonge, dont la plupart des ancêtres sont originaires des deux départements précités.
Les recherches et la réalisation des arbres généalogiques furent assurées par les membres du Cercle, elles ont demandé beaucoup d’investigations.
Pour clôturer la journée, une conférence sera présentée au public, elle est intitulée “La crise phylloxérique à l’origine de l’immigration vendéenne”.
 
 
 •  Rappel historique

“En Saintonge, après la crise phylloxérique de 1875-1890 dévastant le vignoble charentais, beaucoup d’habitants de nos campagnes ont fui la région. Une immigration importante est arrivée dans notre province pour occuper des emplois d’ouvriers, de métayers ou de fermiers dans les exploitations charentaises. La plupart de ces nouveaux habitants étaient originaires de la Vendée pour une grande majorité mais aussi du département des Deux-Sèvres. Ils sont arrivés en trois vagues: avant 1914, durant l’Entre Deux-Guerres et entre 1945 et 1960. La plupart sont restés dans notre département et aujourd’hui leurs descendants sont devenus de vrais résidents “charentais”. Dans certaines communes rurales, ils représentent 20 à 25% des habitants. Durant de longues années, les charentais les appelèrent, sans distinction d’origine, “les vendéens”. Tous se sont totalement intégrés dans la population locale.”

 A travers cette journée, le Cercle Généalogique met à l’honneur des familles immigrées venues de départements voisins pour s’établir sur une terre inconnue et pas toujours accueillante.
 

Transport des élèves et des voyageurs à la rentrée : le Conseil départemental écrit à Alain Rousset

Motion, signée à l'unanimité par les élus présents en séance, que le Conseil départemental de la Charente-Maritime a adopté vendredi 24 mars lors de la session de printemps.
Cette motion, adressée à la Région Nouvelle-Aquitaine, se fait l'écho des inquiétudes des élus et de la population quant à l'organisation future du transport routier de voyageurs et de scolaires.



À Bourcefranc-le-Chapus, la Région investit dans le Lycée de la Mer et du Littoral

Dans la nuit du 3 au 4 février dernier, cet établissement a été frappé de plein fouet par la tempête Leiv, dont les vents ont arraché totalement la toiture photovoltaïque mise en place en 2010, sur le bâtiment abritant la demi-pension, le foyer des élèves et la salle de conférence. La Région a alors trouvé un relais rapide et efficace auprès de la commune de Bourcefranc-le-Chapus, pour accueillir la restauration des lycéens dans la salle polyvalente.



 Le bâtiment étant inutilisable, la Région fait installer une couverture provisoire en bacs-acier à la fin du mois, après des adaptations de charpente. Des travaux de réfection de la demi-pension seront menés à partir de début avril pour une remise en service au sein de l'établissement à la rentrée des vacances de Printemps.
En parallèle, des travaux lourds de remise en état sont à prévoir ; la remise en service du foyer des élèves et de la salle de conférence reste à confirmer au regard des procédures d'expertises du sinistre en cours.

Jean-Louis Nembrini, vice-président de la Nouvelle-Aquitaine en charge de l'Éducation et des Lycées, visitera l'établissement mardi 28 mars à partir de 11 heures, pour faire le point sur les diverses opérations en cours.

Objectif Bac : optimiser ses chances de réussite avec le service gratuit d'aide aux devoirs de la Région


Mars-avril, les mois des bacs blancs. A près de 2 mois des premières épreuves, la Région Nouvelle-Aquitaine renforce son dispositif d'aide aux devoirs afin d'accompagner le mieux possible les futurs bacheliers durant ces dernières semaines de révision et favoriser ainsi leurs chances de réussite.

Aussi, ce service gratuit de soutien scolaire est désormais ouvert de 18h à 21h[1] du lundi au jeudi (hors vacances scolaires). Animé par 20 étudiants de l'Université, il s'adresse à tous les lycéens et apprentis de Nouvelle-Aquitaine.

Maths, français, physique, anglais, et espagnol de la seconde à la terminale, toutes sections confondues, toutes les colles trouveront une réponse : « Mieux qu'un tuto, une solution illico ! » Pratique pour approfondir une notion mal comprise ou s'exercer sur une méthodologie en pleine période d'examens.

Alors, plus d'excuse pour ne pas avoir le 05.57.57.50.00 enregistré dans ses numéros favoris !

Les animations de Mortagne : soirée népalaise, expo à la Minoterie, le grand Balbizar, sortie nature

• EXPOSITION COLLECTIVE

Du 1er au 30 avril à l’Atelier Brocante de la Minoterie
Exposition collective
Anouck Chauvet – Yves Le Guellec – Adrien Rozzatti
Lundi 14h-19h
Mardi au dimanche 10h-19h
Entrée libre
Atelier Brocante de la Minoterie 28 bis quai de l’estuaire
05 46 74 38 71

• SOIRÉE NÉPALAISE


VENDREDI 7 avril à 18h30 à la Ferme de la Gravelle
« Préservons la Biodiversité »

Film : « Sous les yeux du tigre » + repas végétarien 14 €
Soirée Solidaire pour sauver 400 ha de forêt au Népal et créer 2 emplois de « jungle guide »
 Projection d’un film de 52mn suivie d’un débat et du repas traditionnel du Népal : Le dalbat végétarien, animée par le réalisateur Richard Lasserre*

*Comportementaliste animalier et Manager de l’ONG Nepal wildlife et Cultures protection dont l’objet principal consiste à la protection de l’habitat de la faune sauvage et à trouver des alternatives à la déforestation agricole comme l’écotourisme.

Le dalbat végétarien :
C’est un plat complet qui comprend du riz, une soupe de lentilles aromatisée , un curry de
pommes de terre accompagné de choux fleurs et d’épinards avec ses sauces du Bengale.
Une petite banane et son coulis de miel clôturera ce repas aux saveurs équilibrées.
Le tout sera accompagné d’un « chaï » maison (thé indien aux épices ».
Ce plat unique et structuré est un véritable repas complet dont les protéines animales sont
remplacées par des protéines végétales. Une recette à découvrir absolument !…

Renseignements et inscriptions au : 05 46 90 50 91

 • LE GRAND BALBIZAR
 SAMEDI 8 AVRIL au Domaine du Meunier
, une journée au rythme de la danse et du burlesque, dans un cadre d'exception.
 Au programme
14h-17h Le Grand Cheleme : Concours de jeux burlesques
un Grand parcours de jeux de tous les coins du monde,
pour jouer et gagner de nombreux lots!

17h Stage de Danse avec Lucky Bopas : pour tous les danseurs, initiés ou non !
En 1h30 venez apprendre les bases de 10 danses incontournables :
mambo, valse, charleston, disco, java, twist, rock, sirtaki, chachacha et madison !
Ludique et jovial, Que du bonheur !

20h Le Baluche de Mr Larsene et ses complices :
un bal comme on en fait plus, avec un truc en plus !
Cette fois, vous serez entouré par une trentaine de flippers électro-mécaniques des années ’60-’70.
Un pur régal pour les yeux, les esgourdes et les gambettes !
Attention, nombre de places limité.
Renseignements et inscriptions sur:
www.grandbalbizar.com

• SORTIE EXCEPTIONNELLE A L’ERMITAGE SAINT MARTIAL
 VENDREDI 14 AVRIL

Sortie exceptionnelle complète à l'ermitage Saint Martial, suivie d'un repas au restaurant. Le site est un ancien ermitage devenu monastère entièrement taillé dans la falaise et en partie monolithe. Il jouit d’'un très beau panorama sur l'estuaire et nous fait voyager dans le temps. Escalier taillé dans la falaise, chapelle ...
Départ de la visite 10h00 devant l'ermitage suivi d’un repas convivial ; au menu : Buffet hors d’œuvre à volonté, poisson ou viande, fromage ou dessert, vin, café ... le tout dans une bonne ambiance pour 19.50 €uros (9.50 € pour les enfants de moins de 12 ans) à régler devant la grille de l’'ermitage avant la visite.
Contact : 07 82 59 63 78
Sur réservation uniquement !


• SORTIE NATURE : à la découverte des oiseaux du marais

DIMANCHE 16 AVRIL RDV 9h15 à l’écluse au port  - Départ 9h30 pour 2h de balade avec un ornithologue amateur
2 € par personne (à régler directement au guide)
Renseignements : Office de tourisme au 05 46 90 52 90

Département de Charente-Maritime : installation de jeunes médecins et aménagement numérique

Le Département acteur des services publics de proximité : la session de printemps du Conseil départemental s’est tenue du 20 au 24 mars à la Maison de la Charente-Maritime de La Rochelle, sous la présidence de Dominique Bussereau.

■ AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE



Le Département de la Charente-Maritime est engagé depuis plus de 10 ans dans une politique volontariste d’aménagement numérique de son territoire. Le déploiement de la fibre optique (plus de 1 000 km) et de technologies alternatives en zone blanche (WiMax et satellite) permettent au plus grand nombre l’accès aux services numériques. Le Département poursuit ses efforts en 2017 et a augmenté son engagement à hauteur de 850 000 €. Par ailleurs, le département porte le projet d’un réseau de fibre optique jusqu’à l’habitant (FTTH). Un nouveau contrat sera signé à l’automne. Les travaux débuteront en 2018.
Les élus départementaux ont demandé et adopté une motion destinée à la Région pour exprimer leur inquiétude sur les conditions de transfert de la compétence transport et l’avenir de la SEMAAAS (Société d’économie mixte des autocars et autobus Aunis-Saintonge).
  LUTTE CONTRE LA DÉSERTIFICATION MÉDICALE 
 
Dès 2011, le Département avait adopté un principe d’aides aux étudiants en médecine pour encourager les installations dans les zones de désertification médicale. Depuis, 13 conventions ont été signées, 4 médecins sont installés, les autres poursuivent leurs cursus. Un jeune médecin généraliste, ayant bénéficié de ce même dispositif en Charente, souhaite ouvrir un cabinet à Saint-Aigulin en Charente-Maritime, à la limite de la Gironde et de la Charente. Le Département a approuvé le remboursement de l’aide versée par le Département de la Charente pour un montant de 36 000 €.

■ MAISONS FAMILIALES RURALES

La Maison Familiale et Rurale de Pont-l’Abbé-d’Arnoult est un établissement particulièrement actif qui forme les jeunes aux métiers de l’agriculture et des services à la personne. Le Département a voté une participation de 100 000 € au projet de restructuration du bâtiment, pour un montant total du projet estimé à 1 102 000 €.

■ DÉVELOPPEMENT DE LA CRÉATION AUDIOVISUELLE

La fusion des Régions a conduit la Nouvelle-Aquitaine à proposer la refonte des dispositifs existants entre État, Régions et Départements. Compte-tenu des retombées en matière d’attractivité des tournages en Charente-Maritime et du succès de cette politique culturelle, le Département a décidé de poursuivre son soutien au développement cinématographique, audiovisuel et multimédia et voté une enveloppe de 500 000€ au titre de l’année 2017.

PATRIMOINE ROUTIER
■ Nouveaux aménagements

De nombreux aménagements vont être réalisés dans les communes de Saint-Georges d’Oléron, Le Gua, Bussac-Forêt, Marsilly, Marans, Saint-Jean de Liversay, Saint-Clément des Baleines, Moragne, Lussant, Tonnay-Charente, Saint-Nazaire-sur-Charente et Saint-Georges de Didonne. La Commission permanente a approuvé le lancement des dossiers de consultation des entreprises pour un montant estimé cumulé de 7 287 530 € HT.

■ Entretien du patrimoine routier

 
Considérant d’une part les dégâts observés sur le réseau routier causés par la sécheresse de 2016, et d’autre part la nécessité de travaux de renforcement de chaussée, l’autorisation de programme s’élève à 16 715 000€ pour l’année 2017. Les crédits de travaux sont répartis dans une centaine de communes.

■ Énergies renouvelables

 
Le Département fait le choix du photovoltaïque pour équiper ses bâtiments quand c’est techniquement possible. La Commission permanente a validé le principe d’un appel à candidatures qui désignera un opérateur pour la réalisation et l’exploitation de ces installations photovoltaïques.

■ Protection du littoral


Des subventions d’un montant cumulé de 3 865 000 € ont été individualisées pour des études et travaux de confortement des digues, de réensablement des plages, de stabilisation du cordon dunaire et de protection des marais dans les communes de Châtelaillon-Plage, Fouras et Yves.

■ Politique culturelle et sportive 
De nombreuses subventions ont été accordées : 
au titre de la conservation du patrimoine protégé, aux communes de Marennes et La Clisse pour 
un montant de 48 051 € 
; en faveur du dispositif « Théâtre au collège » et « Ateliers théâtre » : 30 collèges sont concernés 
pour un total de 20 899 € 
; dans le cadre du Fonds d’aide à la diffusion culturelle en milieu rural : 22 compagnies ou artistes 
concernés pour un total de 24 847 € 
; pour l’organisation de 15 spectacles de danse, musique ou animation pour un montant de 52 600 € 
; pour soutenir 51 comités départementaux sportifs pour un total de 143 207 € 
; aux sportifs de haut niveau inscrits sur les listes ministérielles en catégorie élite, sénior, jeune 
et espoir pour un total de 85 795 € 
; aux manifestations sportives : 12 événements programmés pour un montant cumulé de 48 050 €


■ Aides au logement

Dans le cadre du programme d’intérêt général "Habiter mieux", la Commission permanente a décidé d’attribuer des aides à 42 dossiers d’amélioration de l’habitat pour un montant de 59 175 €. 


■ Aides aux familles
La Commission permanente a approuvé le renouvellement, pour une durée de 3 ans, de la convention entre l’État, le Département et les associations gestionnaires des centres d’hébergement Tremplin 17, Altéa Cabestan et Escale. Ainsi, des femmes enceintes de plus de 3 mois, ou des parents isolés d’enfants de moins de 3 ans pourront être admis dans ces établissements et leur séjour pris en charge par le Département pour une durée de 6 mois maximum, dans le but de les aider à retrouver leur autonomie personnelle et sociale.