samedi 21 octobre 2017

L'artiste Jephan de Villiers honoré par l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France

L’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France a décerné le prix de sculpture 2017 de la Fondation Simone et Cino Del Duca à Jephan de Villiers pour l’ensemble de son œuvre. Vous pouvez découvrir ses créations à la Maison des Douaniers, à Saint-Palais sur Mer, où le 10.000ème visiteur a été accueilli. Félicitations à cet artiste dont les créations, étonnantes, portent la voix d'anciennes résonances...

Voyage en Arborie (© Nicole Bertin)
Très tôt, à l’âge de quatorze ans, Jephan de Villiers commence à réaliser d’immenses villages de terre, d’écorces et de feuilles dans le jardin de sa grand-mère au Chesnay, près de Versailles. Il aime le cirque, le théâtre et le mime. Dès lors, son travail de sculpteur et de poète ne s’arrêtera jamais. 
Dans les années soixante, il découvre l’atelier reconstitué de Constantin Brancusi. Naissance des « Structures Aquatiales » à Paris en 1966.  Un an plus tard, il s’installe à Londres et y expose régulièrement son travail. En 1976, la forêt de Soignes, près de Bruxelles, est pour lui une révélation.  Le « Voyage en Arbonie » commence. Depuis 2000, il vit et travaille en Charente-Maritime, non loin de l’estuaire de la Gironde.

Jephan de Villiers : « Je n’ai rien inventé, je me suis souvenu… »
Jephan de Villiers nous invite à quitter notre quotidien pour nous plonger dans une civilisation imaginaire qui appartient à un passé où l’homme et la nature ne faisaient qu’un. De très nombreuses expositions lui sont consacrées. Ses sculptures sont présentes dans des lieux publics ouverts, des musées et de nombreuses collections privées. Des « Fragments de mémoire » ont été déposés à travers le monde.

 Jephan de Villiers, guetteur de mémoires des mondes oubliés

Jephan de Villiers possède le pouvoir de dissoudre le temps. Celui-ci se dilate, tel un vortex imaginaire au contact de l’alchimie de l’artiste. Jephan se comporte avant tout un écologue de la mémoire.
Son fleuve de prédilection est l’estuaire de la Gironde et ses eaux lourdement chargées d’alluvions. Jephan utilise tout ce qui vient de ce monde secret des végétaux tombés sur la terre. Il marche beaucoup, il travaille toujours debout, s’interrompt puis reprend les sculptures sur lesquelles il intervenait.
« Ses créations, issues des différents éléments glanés et patiemment assemblés : bois flottés - fragments de ces forêts originelles aujourd’hui disparues - plumes, feuilles, terre, boues, sont toujours pour lui des « fragments de mémoire ». Sculptées, séchées, transformées, ces matières sauvages donnent à voir individus, peuples, nomades, envols, funambules, chutes, animaux farouches, cris gelés, soupirs murmurés, écritures qui sont gestes, pluies, traces, mouvements, danses, fragments de mémoire mystérieux, ficelés, recouverts d’une écriture inconnue » déclare à son sujet Simon du Chastel, anciennement président de la Fondation Jephan de Villiers à Bruxelles.

Tout un monde réuni sous l'aile protectrice

L'atelier de l'artiste
Photos Nicole Bertin

Saintes : le Festival des Solidarités du 18 novembre au 5 décembre




Dépistage du cancer du sein : le Département aux couleurs d'Octobre rose

En octobre, le Département de la Charente-Maritime participe à la campagne de lutte contre le cancer du sein, organisée pour la 24ème année consécutive en France par l'association "Le Cancer du Sein, Parlons-en !"


LE DÉPISTAGE DU CANCER DU SEIN EN CHARENTE-MARITIME
En Charente-Maritime, l’association LUCIDE 17 bénéficie d’un important soutien financier du Département. Elle est en charge de coordonner les programmes nationaux de dépistage organisé des cancers. Elle mène notamment des actions de dépistage du cancer du sein auprès des femmes âgées de 50 à 74 ans.

DÉPISTER POUR SAUVER
Le dépistage est un examen simple, rapide et gratuit, effectué chez un radiologue agréé. Plus d’une femme sur deux participe désormais à ce programme en Charente-Maritime, mais le taux de participation reste en dessous de l’objectif national fixé à 70%. L'opération "Octobre rose" est l'occasion de sensibiliser le public pour sauver des vies.
Plus d'infos ... Contactez votre médecin ou appelez LUCIDE 17 au 05 46 90 17 22.

LE DÉPARTEMENT S'ILLUMINE AUX COULEURS D'OCTOBRE ROSE
Durant tout ce mois d'octobre, le rose est LA couleur de ralliement pour lutter contre le cancer du sein. Le Département signe son adhésion en illuminant de rose la Maison du Département de La Rochelle à la tombée de la nuit à partir du 20 octobre.

"LE 17 DANS L'ASSIETTE ... UN MENU TOUT EN ROSE EN CE MOIS D'OCTOBRE !"
2017 est l'année du 17. Pour s'amuser avec ce fil rouge, le Département de la Charente-Maritime nous a réservé de belles surprises tout au long de l'année. L'une d'entre elles est "le 17 dans l'assiette"... Chaque 17 du mois, une vidéo est réalisée autour d'une recette préparée à base de produits locaux par un chef et un invité.

NOUVELLE VIDÉO EN LIGNE LE 17 OCTOBRE !
En ce mois d'octobre, en signe de soutien à l'opération "Octobre Rose", c'est un menu haut en couleurs ou plutôt tout en ROSE qui vous attend. Il a été concocté au sein de la cuisine du restaurant de la Maison de la Charente-Maritime de La Rochelle. Rendez-vous sur le web et les réseaux sociaux du Département pour découvrir les ingrédients utilisés par le chef...

Connaissez-vous Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs ?

La Région Nouvelle-Aquitaine lance, en partenariat avec Bpifrance un programme régional d'accompagnement pour PME et ETI à fort potentiel de développement, intitulé « Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs »

Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine et Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance (© Nouvelle Aquitaine)
Dans un contexte de perte de compétitivité de notre tissu industriel, la Région Nouvelle-Aquitaine a souhaité engager une politique volontariste en faveur des entreprises à potentiel du territoire, considérant qu'elles sont stratégiques pour nos territoires et filières d'excellence : des ETI ayant pour ambition de devenir des leaders à l'international et des PME à potentiel souhaitant devenir des ETI.

Cette nouvelle politique régionale ambitieuse se traduit notamment par l'expérimentation, en partenariat avec BPIfrance, d'un programme régional d'accompagnement sélectif et personnalisé, pour PME et ETI à fort potentiel de développement, intitulé « Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs ».

Ce programme, co-construit avec le club des ETI et ADI Nouvelle-Aquitaine, déclinaison régionale du programme Accélérateur expérimenté par BPIfrance au niveau national, vise à accompagner 70 entreprises à potentiel sur 3 ans en Nouvelle-Aquitaine.

Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, et Nicolas Dufourcq, Directeur général de Bpifrance, viennent de lancer la première promotion de « Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs » et de signer une convention de partenariat pour la mise en œuvre de ce programme.

23 entreprises régionales performantes, dotées d'un beau potentiel de croissance, embarquent pour 24 mois d'accompagnement intensif avec une programmation spécifique pour les PME (14 entreprises) et les ETI (9 entreprises). La promotion PME a entamé son parcours collectif en septembre dernier avec 2 jours de séminaires dédiés à la stratégie et au développement international. La promotion ETI est quant à elle réunie cette semaine pour 3 jours de séminaire stratégique sur les nouveaux business models.

Pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine : « Partant du constat que la Nouvelle-Aquitaine comme la plupart des autres régions françaises a un déficit d'ETI et de PME suffisamment solides pour faire face à la concurrence internationale, la Région a souhaité lancer une expérimentation pour accompagner les entreprises à fort potentiel du territoire dans des parcours d'excellence. Dans un souci d'efficacité, nous avons privilégié un partenariat avec BPIfrance qui nous a permis de proposer rapidement une offre de services aux entreprises régionales, qui a déjà été expérimentée au niveau national, tout en opérant un transfert de méthodologie et de savoir-faire aux équipes de la Région et de son agence ADI».
 
Nicolas Dufourcq, Directeur général Bpifrance, ajoute : « L'accompagnement est aujourd'hui le cœur de la stratégie de Bpifrance pour transformer le tissu économique français. Les Accélérateurs Bpifrance spécifiquement dédiés aux start-up, PME et ETI, sont les vaisseaux amiraux de l'offre de coaching de Bpifrance, avec 150 entreprises qui travaillent chaque année à la structuration de leurs stratégies de croissance.  Au-delà des programmes Accélérateurs, Bpifrance intervient aux côtés des entrepreneurs avec plus de 5 500 missions de conseils par an, sur tous les métiers de nos clients dans une logique de partage et d'ouverture. Aujourd'hui, pour que l'impact de l'accompagnement soit massif dans les écosystèmes régionaux, nous proposons notre expertise aux acteurs du développement économique régional ».
 

 • Une sélectivité assumée : une cible de 23 entreprises disposant d'un potentiel de croissance leur permettant d'ambitionner un changement d'échelle
« Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs » cible un segment d'entreprises à fort potentiel de croissance, indépendantes et disposant d'un chiffre d'affaires moyen de 15 millions d'euros pour les PME et 66 millions d'euros pour les ETI. Il s'adresse à des PME et ETI non ciblées par des dispositifs existants et dont les dirigeants sont porteurs d'une véritable ambition de développement.
Il vise quatre objectifs :
- Révéler les potentiels de croissance de l'entreprise,
- Créer les conditions d'une « émulation » collective,
- Rompre l'isolement du chef d'entreprise,
- Créer de la valeur sur le territoire et un effet d'entrainement sur l'activité et l'emploi.

Du « sur-mesure » conjuguant une offre individuelle de conseil, une dynamique d'émulation collective et un suivi personnalisé
Quatre principales actions constituent le cœur du parcours des entreprises sélectionnées dans « Nouvelle-Aquitaine Accélérateurs » :

• Du conseil avec, dès les premiers mois, l'élaboration d'un diagnostic 360° de l'entreprise qui analyse le positionnement de l'entreprise sur une dizaine d'items de la stratégie à l'organisation RH en passant par l'international, la croissance externe, le développement commercial ou la transformation digitale. En fonction des conclusions de ces diagnostics sur-mesure, seront diligentées des missions de conseil complémentaires ciblées sur un ou deux leviers de croissance identifiés (digital, international, commercial, croissance externe, etc.).

• Des actions de formation en présentiel, en partenariat avec KEDGE (PME) et HEC (ETI), pour faciliter la prise de recul stratégique, complétées par des ateliers de travail, durant les deux années de l'accompagnement.

• L'animation de la communauté des entreprises membres, leur mise en réseau avec l'ensemble des promotions Accélérateurs déployées sur tout le territoire national et aussi de Bpifrance Excellence (plus de 4000 entreprises). 

• Un suivi personnalisé et renforcé des projets de développement de chacune des entreprises ayant intégré le programme, par les équipes de la Région et d'ADI Nouvelle-Aquitaine
  
Une expérimentation qui s'adosse à un programme piloté par Bpifrance au niveau national et a déjà fait ses preuves
L'Accélérateur PME, lancé en 2015, est le pionnier des Accélérateurs de Bpifrance. Un tiers des soixante PME de la première promotion de l'Accélérateur PME sont devenues des ETI à l'issue de ces deux années d'accompagnement. Les autres entreprises ont confirmé des trajectoires de croissance significatives,  avec une croissance moyenne de leur chiffre d'affaires de 22% sur les deux années, une augmentation du chiffre d'affaires export de 29% et de leur effectif de 20 %. 62 % d'entre elles ont par ailleurs fait évoluer leur gouvernance. L'accélération vers l'international est un des piliers majeur de l'accompagnement puisque 85% d'entre elles ont ouvert de nouveaux marchés étrangers.
A travers ses accélérateurs nationaux, Bpifrance a déjà accompagné 17 PME et ETI issues de la région Nouvelle-Aquitaine.

Des tablettes numériques pour le collège Georges Texier de Saint-Jean d'Angély

Caroline Aloé, conseillère départementale et présidente de la commission des affaires scolaires et de l'enseignement supérieur a remis au Collège Georges Texier de Saint-Jean-d'Angély deux classes mobiles de 16 tablettes numériques dans le cadre du projet pédagogique "Sans faute"


• DEPUIS 2013, TOUS LES COLLÈGES PUBLICS DE LA CHARENTE-MARITIME
SONT RACCORDÉS À LA FIBRE OPTIQUE GRÂCE AU DÉPARTEMENT

Depuis septembre 2013, les 51 collèges publics que compte la Charente-Maritime bénéficient de l’Internet à très haut débit grâce à la prise en charge par le Département du raccordement à la fibre optique et de la location des infrastructures associées : 20 mégabits par seconde.
Permettre à nos jeunes et à leurs enseignants d'évoluer dans des "Collèges connectés" constitue le préalable à tous les projets pédagogiques liés au numérique mais également au déploiement d'espaces numériques de travail, à la mise en œuvre d'un Extranet Collèges performant ainsi qu'à la participation active au Plan Numérique pour l'Éducation lancé par l’État et dans lequel le Département engage l'ensemble des collèges de la Charente-Maritime !

• LE PROJET "SANS FAUTE"
C'est dans cet environnement connecté particulièrement favorable que l’équipe enseignante en Lettres du collège "Georges Texier" mène depuis près de 2 ans un projet, visant à renforcer l’apprentissage de l’orthographe via l'usage d'une tablette numérique.
Cette nouvelle manière d’enseigner positionne le collégien différemment face à l'apprentissage. Ce n'est plus l'élève qui s’adapte à un enseignement général, mais l’enseignement qui s’adapte au niveau de chaque élève. Cette opération concerne l’ensemble des classes quel que soit leur niveau (sixième, cinquième, quatrième, troisième).
Ce projet "Sans Faute", lié au "Projet Voltaire"* va amener les élèves à une meilleure maîtrise de la langue française, orale et écrite. De plus, l'usage régulier d'une tablette en classe permettra d’amener les collégiens à s’approprier de nouvelles technologies et favorisera une certaine autonomie.

*Projet Voltaire - Service en ligne de formation à l'orthographe. Après un test d’évaluation un programme personnalisé d’entrainement est proposé à chaque élève.

• Deux classes mobiles de 16 tablettes numériques (avec système de charge et borne Wifi intégrés).
Le montant total de cet équipement est de : 14 118 €.
Le parc informatique de ce collège a été renouvelé en janvier 2017. Il sera équipé d’un réseau Wi-Fi opérationnel en 2018.

• POUR RAPPEL ... LES 51 COLLÈGES PUBLICS SONT ÉQUIPÉS DE :
6 850 ordinateurs fixes ou portables, 1 422 vidéoprojecteurs (dont 53 vidéoprojecteurs interactifs) et 95 tableaux blancs interactifs.
Le renouvellement des ordinateurs est effectué au bout de 5 ans : En 2017, la base est d’un ordinateur pour 4,3 élèves. Chaque salle dispose d’un vidéoprojecteur et d’au moins un ordinateur dédié à l’appel et à la gestion du cahier de texte électronique.